Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

« Paléoclimat et anthropisation en Méditerranée »

Cl. Albore Livadie et F. Ortolani, (eds.), (2003), Variazioni climatico-ambientali e impatto sull’uomo nell’area circummediterranea durante l’Olocene, Centro Universitario Europeo per i Beni Culturali, Ravello, Territorio storico ed ambiente, 3, Edipuglia, Bari, 492 p.
Christophe Morhange
p. 133
Bibliographical reference

Cl. Albore Livadie et F. Ortolani, (eds.), (2003), Variazioni climatico-ambientali e impatto sull’uomo nell’area circummediterranea durante l’Olocene, Centro Universitario Europeo per i Beni Culturali, Ravello, Territorio storico ed ambiente, 3, Edipuglia, Bari, 492 p.

Full text

1Cet ouvrage du Centre Universitaire Européen de Recherche sur les Biens Culturels rassemble 37 communications présentées lors de deux colloques tenus à Ravello en 1993 (Evoluzione dell’ambiente fisico nel periodo storico nell’ area circum-mediterranea) et en 1995 (La storia del clima e dell’ambiente dall’antichita ad oggi).

2Ce riche volume est organisé en cinq parties inégales correspondant aux principaux thèmes abordés.

3Dans la première partie, sept articles présentent des tentatives de synthèse et des données nouvelles concernant le volcanisme et le bradysisme de la région des Champs Phlégréens. L’article de M.A. Di Vito et G. Luongo, traitant des variations relatives du niveau de la mer dans la région napolitaine, n’est guère convaincant car il n’apporte pas de données nouvelles et ignore les publications de J. Dvorak. En revanche, l’article de S. Bravi et al. sur l’évolution sédimentaire du secteur de l’ancienne cité grecque de Cumes est particulièrement intéressant. La démonstration en ce qui concerne le problème de la localisation du port antique au sud-ouest du rocher de Cumes reste cependant inachevée du fait de l’absence de datations radiométriques et de bio-indicateurs incontestables. Bien au contraire, les fouilles archéologiques du Centre Jean Bérard et la thèse en cours de L. Stefaniuk démontrent que le milieu littoral le plus attractif est localisé au nord de la cité, à proximité de deux portes archaïques qui débouchent sur l’ancienne lagune de Licola. L’article de M. Pagano présente des données précises et intéressantes sur le bradysisme dans le secteur de Baia et propose une nouvelle courbe révisée des variations relatives du niveau de la mer de A. Parascandola. L’article de F. Russo fait le point des connaissances sur l’évolution géomorphologique littorale des Champs Phlégréens depuis 11 000 ans, mais sa reconstitution de la mobilité relative du niveau de la mer n’est guère convaincante, car les données provenant de différents sites de la caldera sont présentées dans un même diagramme alors que la mobilité volcano-tectonique est très variable dans l’espace. Ce chercheur individualise cependant trois principales crises bradysismiques, aux ive-ve, viie-viiie et xive-xvie siècles après J.-C. Giordano et G. Luongo présentent des résultats préliminaires sur la morphologie du golfe de Pouzzoles par Side Scan Sonar. Ils ont pu mettre en évidence des escarpements submergés pouvant correspondre à d’anciennes lignes de rivage.

4La deuxième section présente deux articles traitant des tremblements de terre. Le lecteur appréciera l’article méthodologique détaillé de E. Guidoboni sur les problèmes d’une recherche multidisciplinaire et son pladoyer pour l’élaboration d’une nouvelle sismologie historique. L’article de G. Luongo et al. porte sur l’analyse préliminaire d’évidences archéologiques d’une activité sismique entre le grand tremblement de terre de 62 et l’éruption volcanique de 79 à Pompéi.

5La partie climatique comprend 8 articles assez hétéroclites. Plus que d’histoire du climat, certaines publications traitent des modifications de l’environnement.

6La section portant sur les variations du niveau de la mer présente des études de cas portant sur le golfe de Policastro et sur la progradation littorale du delta de l’Hermus (région d’Izmir, Turquie) par G. Ragone, en utilisant des cartes anciennes très suggestives. De nouveaux éléments concernant le port antique de Kaulonia (côte ionienne de Calabre méridionale) permettent à G. Lena et M.-T. Iannelli de préciser la position de la ligne de rivage antique.

7La dernière section traite des évolutions hydrologiques, en particulier de la mobilité des fleuves Sarno (article de M. De’Spagnolis) et Volturno (par D. Caiaza). Cl. Albore-Livadie présente aussi des évidences d’une modification du réseau hydrique dans la région de Sorrente, vers le début du ive siècle avant J.-C. L’environnement est alors caractérisé par une érosion accélérée des sols et une compétence accrue des cours d’eau, en relation avec l’histoire du climat (crise humide des vie-ive siècles avant J.-C ?) et l’occupation du sol. Au total, un ouvrage pluridisciplinaire un peu inégal mais aussi particulièrement riche de données provenant du sud de la péninsule italienne.

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « « Paléoclimat et anthropisation en Méditerranée » », Méditerranée [Online], 104 | 2005, Online since 27 January 2009, connection on 18 October 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/1482

Top of page

About the author

Christophe Morhange

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page