Skip to navigation – Site map

Hommage à Rachel Rodrigues-Malta

Claudine Durbiano
p. 5-6

Full text

1Ce numéro 111 de l’année 2008 a été voulu et conçu par Rachel Rodrigues-Malta qui en a rédigé le texte d’orientation joint lors de l’appel à communication. Les articles lui avaient été adressés et avaient fait l’objet d’un premier examen au printemps 2008 lors d’une réunion du comité de rédaction. Rachel Rodrigues-Malta avait fourni, en septembre 2008, quelques-uns d’entre eux finalisés pour la mise en page et une parution prévue en décembre 2008. Malheureusement elle n’a pu mener jusqu’à son terme la confection de ce numéro.

2Le comité de rédaction de la revue Méditerranée a décidé de le terminer et de le publier en hommage à notre collègue, car il illustre parfaitement son engagement professionnel, son souci d’élargissement disciplinaire en faisant dialoguer géographes, urbanistes et architectes, sociologues et économistes sur les villes-ports de la Méditerranée. Il témoigne de ses nombreux contacts internationaux noués au cours d’une carrière trop courte et du travail d’équipe qu’elle avait engagé à l’UMR TELEMME 6570 de la Maison Méditerranéenne des Sciences de l’Homme (MMSH) avec les doctorants dont elle dirigeait les recherches et qui signent ici leurs premiers travaux. Les auteurs pressentis ont été recontactés, mais tous n’ont pas pu être joints – nous les prions de bien vouloir nous en excuser –, c’est pourquoi il manque deux articles, dont le sien sur « Marseille : mettre en scène la ville portuaire ». Ce numéro est donc incomplet par rapport à ce que Rachel Rodrigues-Malta avait programmé, néanmoins il est suffisamment étoffé pour répondre aux objectifs qu’elle avait fixés.

3Les contributions s’articulent autour des trois thèmes préalablement définis : le développement portuaire pour adapter les ports aux transformation des trafics, la nouvelle gouvernance des ports et le renouvellement des interfaces villes/ports. Le premier thème permet de définir les régions portuaires (Ducruet) et le concept de cluster interprété comme un outil conceptuel pour une réflexion opérationnelle réconciliant le local et le global (Ghiara et Sillig). Il développe l’importance prise dans le monde, en mer Méditerranée en particulier, du trafic des conteneurs. Il explore le nouveau dynamisme du trafic en mer Adriatique avec l’élargissement de son hinterland aux pays d’Europe centrale et orientale (Favaretto ; Beyer et Sevin). Le deuxième thème étudie les nouvelles gouvernances portuaires en Europe depuis les années 1990 comparées à celles des ports latino-américains (Gonzalez) et la nouvelle législation qui régit les ports français (Lavaud-Letilleul). Le dernier thème, qui a suscité les contributions les plus nombreuses, rassemble plusieurs analyses de cas sur la réhabilitation des fronts de mer à partir des friches industrielles ou des installations militaires des ports pour changer l’image des villes-ports telles Marseille, Oslo, Gênes, Séville, Lisbonne, Naples (Bergsli ; Sylvere ; Colletta ; Frasquilho), l’impact des grands événements, comme les expositions internationales, sur le renouvellement urbain (Castet) et leurs conséquences urbanistiques, économiques et sociales (Sylvère, Bergsli).

4Nous souhaitons que ce numéro soit une incitation à de nouvelles explorations des villes portuaires, face aux exigences de l’espace-monde, pour les jeunes chercheurs afin de prolonger les chantiers dans lesquels Rachel Rodrigues-Malta s’était investie.

Top of page

References

Electronic reference

Claudine Durbiano, « Hommage à Rachel Rodrigues-Malta », Méditerranée [Online], 111 | 2008, Online since 01 June 2010, connection on 25 March 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/2662 ; DOI : 10.4000/mediterranee.2662

Top of page

About the author

Claudine Durbiano

professeur émérite, présidente du comité directeur de la publication

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page