Skip to navigation – Site map

En hommage au professeur Roland Courtot

Claudine Durbiano
p. 3

Full text

1Ce numéro de la revue « Méditerranée », consacré aux grands sites naturels des aires métropolisées, et dédié au professeur Roland Courtot, a une double valeur symbolique liée à ses engagements scientifiques comme professeur à l’Université de Provence mais aussi comme secrétaire général de la revue jusqu’en 2004 sous la présidence d’André de Réparaz.

2Roland Courtot est arrivé à Aix-en-Provence en 1966. Il est assistant, puis maître-assistant et maître de conférences jusqu’en 1990. Ses longs et fructueux travaux sur le Levant espagnol débouchent sur la soutenance, en 1986, d’une thèse de doctorat d’État intitulée « Campagnes et villes des huertas de Valence et de Castellon ».  Nommé professeur à l’université d’Avignon, il revient à Aix-en-Provence en 1993. Il joue alors un rôle majeur au sein de l’institut de géographie de l’Université de Provence en assurant la responsabilité de la formation doctorale «Géographie physique, humaine, aménagement et urbanisme» et au sein de l’UMR TELEMME en dirigeant le programme de recherches «Villes et territoires en Méditerranée septentrionale». Les évolutions de l’imbrication de la ville et de la campagne en Méditerranée sont au cœur de sa réflexion. La ville à l’origine de la ceinture d’agriculture intensive, selon le modèle de von Thünen, est aujourd’hui cause de sa disparition avec la progression du front urbain. L’analyse de l’évolution des paysages, à travers notamment ses représentations picturales et photographiques, constitue son deuxième axe de recherches. Pour ses collègues qui ont effectué avec lui de nombreuses missions et voyages d’études, Roland Courtot est l’homme qui croque en quelques minutes les paysages en saisissant leurs grands linéaments et en mettant en évidence leurs principales structures. Ses schémas et dessins ont autant de valeur scientifique que pédagogique. En effet, Roland Courtot est non seulement un chercheur, mais aussi un pédagogue qui a toujours eu le souci de la transmission du savoir scientifique à travers la réalisation de nombreuses notes pédagogiques à l’attention des étudiants et d’ouvrages de vulgarisation, comme des guides touristiques, à destination du grand public.

3Aujourd’hui, nous le remercions d’avoir accepté d’illustrer de quelques unes de ses aquarelles (Pl I à IV hors-texte) ce numéro thématique qui lui est consacré. Il regroupe l’essentiel des interventions faites au cours des journées d’études des années 2004 et 2005 du groupe «Territoires, terroirs et paysages», que Roland Courtot enrichit de son expérience et de sa perspicacité en tant que professeur émérite. Ce groupe participe au programme « Dynamiques territoriales des aires métropolisées » de l’UMR TELEMME.

Top of page

Annex

PL. I - grands sites de la Provence calcaire

1 et 2 - Dans le massif des Calanques (communes de Marseille et Cassis, Bouches-du-Rhône) : sous le belvédère d’En Vau, la calanque s’approfondit entre les clochetons des calcaires urgoniens dolomitiques. L’horizon marin s’ouvre jusqu’aux mégafalaises du cap Canaille entre Cassis et la Ciotat.

1 et 2 - Dans le massif des Calanques (communes de Marseille et Cassis, Bouches-du-Rhône) : sous le belvédère d’En Vau, la calanque s’approfondit entre les clochetons des calcaires urgoniens dolomitiques. L’horizon marin s’ouvre jusqu’aux mégafalaises du cap Canaille entre Cassis et la Ciotat.

R. Courtot, 1 : aquarelle et gouache, encre de chine, 1994

R. Courtot, 2 : aquarelle et gouache, encre de chine, 1994

3- Depuis le plateau de Bibemus cher à Cézanne (commune de Saint-Marc-Jaumegarde, Bouches-du-Rhône), la montagne Sainte-Victoire s’enlève comme une vague sur la région des grands Creux, où s’encaisse la Cause et où le père d’Emile Zola dirigea les travaux d’un barrage réservoir dans le ravin de l’Infernet. Les plateaux dans lesquels il s’encaisse, formés de calcaires jurassiques, de poudingues d’âge crétacé et éocène, très résistants, n’ont cessé d’être la proie des incendies de forêts.

3- Depuis le plateau de Bibemus cher à Cézanne (commune de Saint-Marc-Jaumegarde, Bouches-du-Rhône), la montagne Sainte-Victoire s’enlève comme une vague sur la région des grands Creux, où s’encaisse la Cause et où le père d’Emile Zola dirigea les travaux d’un barrage réservoir dans le ravin de l’Infernet. Les plateaux dans lesquels il s’encaisse, formés de calcaires jurassiques, de poudingues d’âge crétacé et éocène, très résistants, n’ont cessé d’être la proie des incendies de forêts.

R. Courtot, 3 : aquarelle et crayon de graphite, 1984

PL. II - Sites aquatiques (Provence, espagne)

4 - Camargue (commune des Saintes-Maries-de-la-Mer, Bouches-du-Rhône) : dans le parc ornithologique du Pont de Gau, à l’heure du crépuscule, « le héron au long bec, emmanché d’un long cou » cherche sa pitance à pas comptés dans l’étang.

4 - Camargue (commune des Saintes-Maries-de-la-Mer, Bouches-du-Rhône) : dans le parc ornithologique du Pont de Gau, à l’heure du crépuscule, « le héron au long bec, emmanché d’un long cou » cherche sa pitance à pas comptés dans l’étang.

R. Courtot, 4 : pastel et encre de chine, 1999

5 - À Bonanza, port de San Lucar de Barrameda (province de Cadix, Espagne), bateaux et barques de pêcheurs sur le bord de l’embouchure du rio Guadalquivir, en face du parc national de Doñana (sur la rive nord du fleuve).

5 - À Bonanza, port de San Lucar de Barrameda (province de Cadix, Espagne), bateaux et barques de pêcheurs sur le bord de l’embouchure du rio Guadalquivir, en face du parc national de Doñana (sur la rive nord du fleuve).

R. Courtot, 5 : pastel et encre de chine, 1998

PL. III - Sites du littoral thyrrénien (Italie)

6 - À Portofino (province de Gènes, région de Ligurie, Italie), au bout de la presqu’île, villas et jardins s’étagent au dessus du petit port dont les hautes maisons des pêcheurs d’autrefois ont été occupées par les services touristiques et la résidence secondaire

6 - À Portofino (province de Gènes, région de Ligurie, Italie), au bout de la presqu’île, villas et jardins s’étagent au dessus du petit port dont les hautes maisons des pêcheurs d’autrefois ont été occupées par les services touristiques et la résidence secondaire

R. Courtot, 6 : aquarelle, crayon et encre de chine, 1997

7 - À Naples, la silhouette du Vésuve accompagne tous les moments de la vie quotidienne, en particulier celle du port.

7 - À Naples, la silhouette du Vésuve accompagne tous les moments de la vie quotidienne, en particulier celle du port.

R. Courtot 7 : crayon bleu et encre de chine, 2001

  

Top of page

List of illustrations

Title 1 et 2 - Dans le massif des Calanques (communes de Marseille et Cassis, Bouches-du-Rhône) : sous le belvédère d’En Vau, la calanque s’approfondit entre les clochetons des calcaires urgoniens dolomitiques. L’horizon marin s’ouvre jusqu’aux mégafalaises du cap Canaille entre Cassis et la Ciotat.
Caption R. Courtot, 1 : aquarelle et gouache, encre de chine, 1994
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-1.jpg
File image/jpeg, 80k
Caption R. Courtot, 2 : aquarelle et gouache, encre de chine, 1994
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-2.jpg
File image/jpeg, 164k
Title 3- Depuis le plateau de Bibemus cher à Cézanne (commune de Saint-Marc-Jaumegarde, Bouches-du-Rhône), la montagne Sainte-Victoire s’enlève comme une vague sur la région des grands Creux, où s’encaisse la Cause et où le père d’Emile Zola dirigea les travaux d’un barrage réservoir dans le ravin de l’Infernet. Les plateaux dans lesquels il s’encaisse, formés de calcaires jurassiques, de poudingues d’âge crétacé et éocène, très résistants, n’ont cessé d’être la proie des incendies de forêts.
Caption R. Courtot, 3 : aquarelle et crayon de graphite, 1984
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-3.jpg
File image/jpeg, 48k
Title 4 - Camargue (commune des Saintes-Maries-de-la-Mer, Bouches-du-Rhône) : dans le parc ornithologique du Pont de Gau, à l’heure du crépuscule, « le héron au long bec, emmanché d’un long cou » cherche sa pitance à pas comptés dans l’étang.
Caption R. Courtot, 4 : pastel et encre de chine, 1999
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-4.jpg
File image/jpeg, 76k
Title 5 - À Bonanza, port de San Lucar de Barrameda (province de Cadix, Espagne), bateaux et barques de pêcheurs sur le bord de l’embouchure du rio Guadalquivir, en face du parc national de Doñana (sur la rive nord du fleuve).
Caption R. Courtot, 5 : pastel et encre de chine, 1998
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-5.jpg
File image/jpeg, 60k
Title 6 - À Portofino (province de Gènes, région de Ligurie, Italie), au bout de la presqu’île, villas et jardins s’étagent au dessus du petit port dont les hautes maisons des pêcheurs d’autrefois ont été occupées par les services touristiques et la résidence secondaire
Caption R. Courtot, 6 : aquarelle, crayon et encre de chine, 1997
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-6.jpg
File image/jpeg, 172k
Title 7 - À Naples, la silhouette du Vésuve accompagne tous les moments de la vie quotidienne, en particulier celle du port.
Caption R. Courtot 7 : crayon bleu et encre de chine, 2001
URL http://mediterranee.revues.org/docannexe/image/332/img-7.jpg
File image/jpeg, 48k
Top of page

References

Electronic reference

Claudine Durbiano, « En hommage au professeur Roland Courtot », Méditerranée [Online], 105 | 2005, Online since 29 September 2008, connection on 25 March 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/332 ; DOI : 10.4000/mediterranee.332

Top of page

About the author

Claudine Durbiano

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page