Skip to navigation – Site map
Compte rendus

Frédéric Leriche, Sylvie Daviet, Mariette Sibertin-Blanc, Jean-Marc Zuliani (dir.), (2008), L’économie culturelle et ses territoires,

Collection « Villes et territoires », Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 381 p.
Boris Grésillon
p. 147
Bibliographical reference

Frédéric Leriche, Sylvie Daviet, Mariette Sibertin-Blanc, Jean-Marc Zuliani (dir.), (2008), L’économie culturelle et ses territoires, collection « Villes et territoires », Toulouse, Presses universitaires du Mirail, 381 p.

Full text

1Saluons d’emblée la publication de cet ouvrage dirigé par des géographes et consacré à l’économie culturelle. Bien plus que de simples actes de colloque (le colloque international sur « l’économie culturelle et ses territoires », organisé par le laboratoire LISST-Cieu et le département de géographie et aménagement de l’université du Mirail, s’est tenu à Toulouse en septembre 2006), ce livre dense, rassemblant 25 contributions de qualité, se présente comme un ouvrage dont la cohérence autant que la pertinence apparaît rapidement au fil des pages. Il faut ici souligner l’excellent travail de relecture, de mise en forme, de traduction des articles anglais et d’harmonisation réalisé par l’équipe de coordination.

2L’introduction, solidement référencée, permet de bien poser les termes du débat concernant le triptyque économie, culture et territoire dont il est ici question. Partant du constat que les industries culturelles (cinéma, audiovisuel, musique, jeux vidéo, édition, design, mode...), plus généralement l’économie culturelle, occupent une part croissante des emplois et de la richesse dans les territoires, notamment métropolitains, les coordonateurs de l’ouvrage observent que « le débat reste ouvert: si la culture ne saurait se soustraire au marché, elle ne saurait s’y soumettre totalement » (p. 22). L’ouvrage se compose de quatre parties regroupant cinq à six articles chacune. La première partie a pour objectif de faire le point sur l’économie culturelle en tant que “champ scientifique émergent”. La deuxième partie se focalise sur l’organisation fonctionnelle et spatiale des industries culturelles, souvent structurées en clusters. La troisième partie s’intéresse plus particulièrement aux artistes et aux créateurs, à la base de l’économie culturelle. Enfin, la dernière partie, un peu plus hétérogène, met l’accent sur les politiques culturelles, urbaines et patrimoniales mises en oeuvre par les collectivités territoriales et les municipalités.

3Ce livre est remarquable à plus d’un titre: d’une part, il fait le point (y compris bibliographique) sur un champ scientifique et économique en plein essor, les industries créatives; d’autre part, il rassemble aussi bien des signatures prestigieuses comme Ann Markusen, Allen Scott ou Robert Kloosterman – chercheurs internationalement reconnus mais qu’il est rare de lire en français –, que des contributions de jeunes et brillants chercheurs comme Lauren Andres, Myrtille Roy-Valex, Charles Ambrosino ou Elodie Salin; enfin, le livre témoigne d’une grande ouverture à la fois disciplinaire (géographes, sociologues, urbanistes, économistes, historiens, anthropologues y dialoguent) et internationale, puisqu’il fait la part belle aux chercheurs anglophones, notamment américains, canadiens, anglais et hollandais. Le lecteur français, pas toujours au fait des débats scientifiques étrangers, aura ainsi une bonne idée de la vivacité des écoles anglo-saxonnes de géographie et d’économie culturelles. Dans un mouvement inverse, on pourrait souhaiter que cet ouvrage soit traduit en anglais, afin de montrer à nos collègues et amis anglophones que, de ce côté-ci du Channel ou de l’Atlantique, la géographie culturelle francophone a de beaux jours devant elle et qu’elle a toute sa place dans le débat international.

Top of page

References

Electronic reference

Boris Grésillon, « Frédéric Leriche, Sylvie Daviet, Mariette Sibertin-Blanc, Jean-Marc Zuliani (dir.), (2008), L’économie culturelle et ses territoires, », Méditerranée [Online], 114 | 2010, Online since 30 September 2010, connection on 20 August 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/4558

Top of page

About the author

Boris Grésillon

Maître de conférences en géographieUMR Telemme/MMSH, université Aix-Marseille

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page