Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Little C., Grey A., Trowbridge W., Trowbridge C.D., (2009), The biology of rocky shores (second edition), The Biology of Habitats

Oxford University press, 356 p.
Jacques Laborel
p. 140-141
Bibliographical reference

Little C., Grey A., Trowbridge W., Trowbridge C.D., (2009), The biology of rocky shores (second edition), The Biology of Habitats, Oxford University press, 356 p.

Full text

1Ce livre comprend 356 pages (dont 26 de références bibliographiques et 11 d’index alphabétique) et est divisé en une douzaine de chapitres traitant de sujets variés.

2Il montre, évidemment quelques caractéristiques très répandues dans la littérature scientifique actuelle, à savoir aucune référence à des travaux « anciens » (un seul sur les quelques 400 travaux cités en référence mentionne un travail antérieur à 1930 et seulement 14 citations sont antérieures à 1960 !), très peu d’auteurs non anglophones sont cités (moins de 10 en tout, tous pays confondus) et aucun article rédigé dans une autre langue que l’anglais. S’agissant d’une discipline qui a connu des heures extrêmement fertiles depuis un siècle et demi dans des laboratoires côtiers non seulement anglais mais allemands, autrichiens, espagnols, italiens ou français le lecteur continental est en droit de ressentir une légère frustration. De même les régions étudiées se résument pour l’essentiel aux côtes anglaises, nord-américaines et sud-africaines ce qui ne couvre que des régions marines tempérées froides ou subtropicales. Le Méditerranée et les mers tropicales sont fortement sous-représentées voire absentes. Par exemple, dans l’index par noms, on ne trouve aucun renvoi pour des mots clefs comme algal ridges, coral reefs (ou même corals) mediterranean, vermetids ou tropical. L’illustration est plutôt peu fournie mais suffisante.

3En dehors de ces restrictions, qui sont sans doute moins le fait des auteurs que de modes ou parti pris actuels, la lecture de ce livre est facile et intéressante car il est riche aussi bien en ce qui concerne les principes généraux de la zonation sur les côtes rocheuses qu’en ce qui concerne la biologie, l’écologie et les interactions entre eux des différents types d’organismes littoraux. Cette variété intéressera donc divers types de spécialistes : le biologiste de terrain pourra être intéressé plus spécialement par les chapitres 3, 4, 5, 6 et 7, le géographe lira avec un grand intérêt les chapitres 1, 3, 9 et 10. Le problème de la préservation des peuplements littoraux est également traité.

4Tout bien pesé, c’est un livre intéressant et bien fait qui a sa place dans toute bonne bibliothèque de chercheur de terrain qu’il soit biologiste, géologue ou géographe.

Top of page

References

Electronic reference

Jacques Laborel, « Little C., Grey A., Trowbridge W., Trowbridge C.D., (2009), The biology of rocky shores (second edition), The Biology of Habitats », Méditerranée [Online], 115 | 2010, Online since 31 December 2010, connection on 24 June 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/5294

Top of page

About the author

Jacques Laborel

Professeur honoraire, Université de la Méditerranée

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page