Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

The history of the study of landforms or the development of geomorphology, volume 4: Quaternary and recent processes and forms (1890‑1965) and the mid‑century revolutions

T. P. Burt, R. J. Chorley, D. Brunsden, N. J. Cox, A. S. Goudie, (2008), The history of the study of landforms or the development of geomorphology, volume 4: Quaternary and recent processes and forms (18901965) and the midcentury revolutions, The Geological Society, 1 027 p., ISBN 978‑1‑86239‑249‑6
Christophe Morhange
p. 143
Bibliographical reference

T. P. Burt, R. J. Chorley, D. Brunsden, N. J. Cox, A. S. Goudie, (2008), The history of the study of landforms or the development of geomorphology, volume 4: Quaternary and recent processes and forms (1890‑1965) and the mid‑century revolutions, The Geological Society, 1 027 p., ISBN 978‑1‑86239‑249‑6

Full text

1Il s’agit du quatrième volume de la série historiographique traitant du développement de la géomorphologie. Le volume 1 (1964) présentait l’état de la science des formes du relief avant 1890. Le volume 2 (1973) portait sur les concepts et les contributions du géographe américain William Morris Davis. Le volume 3 (1991) portait sur les principaux thèmes de recherche abordés durant la période « classique » entre 1980 et 1950. Ce nouveau volume, sous la direction de cinq éditeurs tous britanniques, traite de l’étude des processus géomorphologiques et de la géomorphologie du Quaternaire durant la seconde partie du xxe siècle, caractérisée par un développement sans précédent de l’étude des processus d’érosion, de la quantification et du passage du catalogage descriptif des formes du relief aux analyses de systèmes explicatifs. Ce livre très riche et complet est structuré en cinq parties. Les trois premiers chapitres traitent des contrôles géologiques (reliefs structuraux, rôle de la tectonique, karst). On trouve ensuite trois sections portant sur les principaux processus qui façonnent le globe selon une approche dynamique et zonale. La dernière partie traite de manière synthétique et réussie des « révolutions » du milieu du xxe siècle (paléoclimatologie, géomorphologie fluviale et hydraulique, études quantitatives et nouvelles techniques de datation). L’objectif de ce livre est donc de dresser un bilan complet et nuancé de la recherche géomorphologique durant la première moitié du xxe siècle. L’approche thématique permet de proposer un tableau beaucoup plus intéressant que la compilation historiographique de Walker et Grabau (1993) où la question était traitée selon un plan cumulatif pays par pays. Cette synthèse est plus que réussie même si la géomorphologie anglaise se taille un peu trop la part du lion. Plus de 70 portraits de géomorphologues illustrent cet ouvrage et on peut se demander quel est l’intérêt de publier ces photographies. On regrettera aussi que les travaux français soient assez peu cités et on notera que la majorité des références bibliographiques en langue française présentent des fautes d’orthographe ou d’accentuation. Il n’en reste pas moins que ces volumes sont uniques et précieux car ils permettent au chercheur de s’approprier une discipline et de comprendre son évolution dans le temps, des origines à 1965.

Top of page

Bibliography

Walker H.J., Grabau W. E., (1993), The evolution of geomorphology, a nation by nation summary of development, Wiley, 539 p.

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « The history of the study of landforms or the development of geomorphology, volume 4: Quaternary and recent processes and forms (1890‑1965) and the mid‑century revolutions », Méditerranée [Online], 117 | 2011, Online since 31 December 2011, connection on 26 June 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/6072

Top of page

About the author

Christophe Morhange

UMR 6635 CEREGE, université d’Aix‑Marseille

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page