Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

Archéologie des rivages méditerranéens, 50 ans de recherche

X . Delestre et H. Marchesi, éds, (2010), Archéologie des rivages méditerranéens, 50 ans de recherche, 532 p., Errance, ISBN 978‑2‑87772‑442‑5
Christophe Morhange
p. 144
Bibliographical reference

X . Delestre et H. Marchesi, éds, (2010), Archéologie des rivages méditerranéens, 50 ans de recherche, 532 p., Errance, ISBN 978‑2‑87772‑442‑5

Full text

1Dans cet ouvrage sont rassemblés les actes d’un important colloque consacré à l’archéologie des rivages provençaux et languedociens qui s’est déroulé en 2009 à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la création du ministère de la Culture. Les deux premières parties sont susceptibles d’intéresser les géomorphologues et les géo‑archéologues. La première section traite de l’évolution du littoral (10 contributions de longueurs inégales). On notera un article intéressant de Carozza et al. qui fait le point sur l’évolution paléogéographique de la plaine du Roussillon et met en évidence les temps forts de la morphogenèse au cours du dernier millénaire, en insistant sur les recouvrements sédimentaires du Petit Âge de Glace. On est frappé par l’omniprésence de ces formations et par le rôle joué par cette dégradation climatique dans la réorganisation du peuplement et des territoires médiévaux. Excoffon et al. présentent des données nouvelles obtenues sur le golfe de Fréjus dans le cadre d’opérations préventives. La progradation rapide des rivages est mise en relation avec l’avancée du delta de l’Argens et une augmentation de l’activité détritique au cours du premier siècle de notre ère. Il semblerait que l’éloignement du littoral à Villeneuve a influé sur l’abandon progressif de ce quartier. L’article de Pedini revient sur 50 ans de recherche sur les carrières de La Couronne. La deuxième partie du volume traite des ports et habitats littoraux (10 communications). Un article de Cavero et al. présente les premiers résultats de l’étude pluridisciplinaire des aménagements portuaires de Narbonne antique. Dans le secteur de Gruissan, une prospection géophysique subaquatique a pu vérifier la présence de structures portuaires. À Port‑la‑Nautique, un SIG permet désormais de cartographier les découvertes anciennes. Les nouveaux résultats concernent principalement le secteur du Castélou avec la découverte d’une chaussée antique aboutissant à une zone portuaire ? Ces données posent la question d’un passage des étangs de Gruissan (concentrant de nombreuses épaves) vers Bages et Sigean. À Marseille, Silano et Weydert présentent les aménagements portuaires de la rue de la République depuis l’Antiquité. Cette fouille a permis de matérialiser une continuité entre le secteur de La Bourse et les fouilles de la mairie. Malheureusement, aucune information n’est donnée concernant la variation relative du niveau de la mer. Les fouilleurs ont noté l’importance et la rapidité du colmatage qui oblige à réaménager très fréquemment le rivage. On note aussi un article intéressant sur le littoral de Bonifacio, la présentation de sites protohistoriques immergés de l’étang de Thau. Les établissements grecs de Béziers, Agde, Arles et Olbia font l’objet de notices à jour. Enfin, Lafon dresse un bilan des villas littorales du littoral méditerranéen français. Au total, ce volume, par nature inégal, se révèle riche en données nouvelles et en premières synthèses. Loin de faire retomber le discours archéologique dans un déterminisme environnemental strict, ces travaux permettent une relecture beaucoup plus nuancée des données archéologiques.

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « Archéologie des rivages méditerranéens, 50 ans de recherche », Méditerranée [Online], 117 | 2011, Online since 31 December 2011, connection on 20 August 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/6078

Top of page

About the author

Christophe Morhange

UMR 6635 CEREGE, université d’Aix‑Marseille

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page