Skip to navigation – Site map
Apports des sciences historiques

Les embouchures du Rhône

L’apport de la cartographie à l’étude de leur évolution géomorphologique au cours du petit âge glaciaire (PAG)
The mouths of the Rhone River: a study of its geomorphological evolution during the Little Ice Age (LIA)
Georges Pichard, Mireille Provansal and François Sabatier
p. 43-59

Abstracts

During the LIA, the study of the mouths of the Rhone shows a close relationship between hydroclimatic episodes and changes in coastal and submarine geomorphology. This study underlines specific episodes at the end of the 16th and the beginning of the 18th centuries. The paper examines the oldest cartographic sources from 1591, with good historical and methodological statements (authority and dating) of the maps for the mid-19th century. In accordance with the available data, coastal progradation rates are calculated for different periods. The data highlight the strong alluvial inputs by the Rhone, that are closely correlated with periods of strong flooding, particularly during the fréquence-gravité crisis, described by the http://histrhone.cerege.fr database. The short hydrological “breaks” led to important sediment accumulation.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2018.
Read it

Outline

1 - Les embouchures du Rhône : les acquis des études géomorphologiques et de la tradition d’érudition locale
2 ‑ Méthodologie
3 - La situation des embouchures à la fin du XVIe siècle
3.1 - La carte de Bompar/Solier (ante 1587) : un état antérieur à l’avulsion de 1587 (fig. 2)
3.2 - La Camargo, carte des ingénieurs militaires piémontais en 1591-1592 (fig. 3)
3.3 - Interprétation hydrologique et géomorphologique
4 - Les embouchures du Rhône de 1630 à 1711
4.1 - La carte de Flour-Vortcamp (1633-1638) : complexification des embouchures (fig. 4 et 5)
4.2 - Entre 1678 et 1711, de rapides modifications des embouchures aboutissent à l’avulsion majeure du système (fig. 6 et 7), cartes d’Arnoul (1678) et des ingénieurs (Niquet) (1711)
4.3 - Interprétations et discussion
5 - Une nouvelle phase de la relation crues‑embouchures au XVIIIe siècle : cartes de Cassini (1778) et Isnard (1783)
6 - L’entrée en scène des ingénieurs et des grands aménagements au XIXe siècle
7 - Interprétation, discussion : l’empreinte du PAG sur les embouchures

First lines

1 - Les embouchures du Rhône : les acquis des études géomorphologiques et de la tradition d’érudition locale

Fig. 1 ‑ Distribution des bras hérités de l’histoire holocène et historique du delta du Rhône

Fig. 1 ‑ Distribution des bras hérités de l’histoire holocène et historique du delta du Rhône

1. bras actifs de nos jours, 2. tracés des bras hérités, 3. Principales localités, 4. plateau de Crau.

Cartographie : P. Pentsch.

Le delta du Rhône est situé à l’aval d’un vaste bassin-versant, soumis à des contrastes climatiques importants, de la montagne alpine aux rivages de la Méditerranée (PARDE, 1925).

Depuis les études de LHOMER (1981), LHOMER et al. (1987) et ARNAUD-FASSETTA (2000), les grandes lignes de l’évolution holocène sont mieux connues. On retiendra en particulier les bras antiques et du haut Moyen Âge d’Ulmet et de St Ferréol, dont on va constater les traces visibles sur les premières cartes modernes. À la fin du Moyen-Âge, le bras principal, ou bras du Grand Passon est situé sur la bordure orientale du delta, en bordure de la Crau, alors qu’à l...

Top of page

References

Electronic reference

Georges Pichard, Mireille Provansal and François Sabatier, « Les embouchures du Rhône », Méditerranée [Online], 122 | 2014, Online since 19 June 2016, connection on 25 September 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7128 ; DOI : 10.4000/mediterranee.7128

Top of page

About the authors

Georges Pichard

Professeur émérite, Aix-Marseille Université, CEREGE, georgpichard@yahoo.fr

By this author

Mireille Provansal

Professeure émérite, Aix-Marseille Université, CEREGE, provansal@cerege.fr

By this author

François Sabatier

Aix-Marseille Université, CEREGE, sabatier@cerege.fr

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page