Skip to navigation – Site map
Enjeux et effets des plans et projets d’aménagement et de requalification environnementale urbaine

La qualité environnementale, une question d’échelles ?

Les dilemmes de l’aménagement urbain durable à Rome
Environmental Quality : A Question of Scale ?
The Dilemmas of Sustainable Urban Development in Rome
Aurélien Delpirou
p. 23-29

Abstracts

In Rome, improving environmental quality became an objective of public action in its own right in the 1990s and 2000s, as part of a broader rethink of municipal urban policies. The aim was not just to improve quality of life at local level – especially in outlying districts – but also to establish a new balance in the structure of the metropolitan area, with a view to making up for lost time in terms of Rome’s compliance with “European standards” for sustainability. However, a field study based on an analysis of two projects shows that these goals have been particularly difficult to reconcile. This difficulty is interpreted in light of the specificities of the Roman context, as well as from the standpoint of conflicts of scale and in terms of the representations that are attached to the notions of urban sustainability and environmental quality.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2018.
Read it

Outline

1 - Rome et la qualité environnementale : du « mauvais élève » au « modèle d’aménagement durable » ?
2 - La centralité de Pietralata : un « malthusianisme » environnemental ?
3 - La compensation de Tor Marancia : l’écologie contre l’environnement ?
Conclusion

First lines

À Rome, l’amélioration de la qualité environnementale s’est imposée comme un objectif à part entière de l’action publique dans les années 1990 et 2000, dans le cadre d’un large renouvellement des politiques urbaines municipales. Il s’agissait tout autant d’améliorer la qualité de vie à l’échelle locale, tout particulièrement dans les quartiers de la périphérie, que de chercher un nouvel équilibre dans la structure de la métropole, afin de rattraper le retard de Rome sur les « standards européens » en matière de durabilité. Toutefois, une enquête de terrain fondée sur l’analyse de deux projets permet de montrer que ces objectifs ont été particulièrement difficiles à concilier. Cette difficulté est interprétée à l’aune des spécificités du contexte romain, mais aussi des conflits d’échelles et de représentations attachés aux notions de durabilité urbaine et de qualité environnementale.

1 - Rome et la qualité environnementale : du « mauvais élève » au « modèle d’aménagement durable » ?

S...

Top of page

References

Electronic reference

Aurélien Delpirou, « La qualité environnementale, une question d’échelles ? », Méditerranée [Online], 123 | 2014, Online since 01 October 2017, connection on 23 April 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7328 ; DOI : 10.4000/mediterranee.7328

Top of page

About the author

Aurélien Delpirou

Agrégé et docteur en géographie, maître de conférences, Institut d’urbanisme de Paris (université Paris-Est Créteil), Laboratoire Lab’Urba, « Politiques urbaines et développement territorial » (université Paris‑Est), aurelien.delpirou@u-pec.fr

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page