Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

L. MERCURI, R. GONZALEZ VILLAESCUSA, F. BERTONCELLO (dirs.), Implantations humaines en milieu littoral Méditerranéen : facteurs d’installation et processus d’appropriation de l’espace (Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge)

(2014), Actes des XXXIVe rencontres internationales d’Antibes, Antibes, APDCA, 442 p.
Christophe Morhange
p. 150
Bibliographical reference

L. MERCURI, R. GONZALEZ VILLAESCUSA, F. BERTONCELLO (dirs.), (2014), « Implantations humaines en milieu littoral Méditerranéen : facteurs d’installation et processus d’appropriation de l’espace (Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge) », Actes des XXXIVe rencontres internationales d’Antibes, Antibes, APDCA, 442 p.

Full text

1La 34e édition des Rencontres internationales d’archéologie et d’histoire d’Antibes entendait contribuer à la connaissance de la dynamique des peuplements en Méditerranée, sous l’angle original de l’étude de la phase initiale des implantations de populations en milieu littoral. Comme l’écrivent les éditeurs, il s’agissait d’appréhender les processus régissant l’installation de communautés sur les littoraux méditerranéens relatifs aux facteurs d’implantation, aux formes d’installation et d’appropriation de l’espace, dans le cadre de migrations, de colonisations ou de conquêtes.

2Les actes concernent différents aspects de cette thématique et intéressent toutes les périodes anciennes. L’ouverture chronologique vers la Préhistoire et le Moyen Âge est particulièrement précieuse pour identifier les processus par lesquels les populations construisent leur espace. Ce gros volume est organisé en trois thèmes : (1) Contexte environnemental des implantations littorales avec la question des modèles de référence pour l’implantation d’établissements lors de la phase initiale d’installation (8 articles). (2) L’organisation matérielle des établissements lors de la phase d’installation (4 articles). (3) L’organisation des territoires littoraux nouvellement investis (22 articles). Chaque partie aurait probablement méritée une introduction problématisée pour aider le lecteur qui navigue, au grès des pages, d’un abri moustérien libanais à la ville romaine de Baelo Claudia ? Nous conseillons donc de commencer la lecture de cet ouvrage par la lumineuse postface de Michel Gras. Le géographe et le géomorphologue seront ensuite séduits par de nombreuses contributions de qualité comme celle portant, par exemple, sur les établissements médiévaux de la rive Sud du détroit de Gibraltar. En Camargue, la montille d’Ulmet, possible avant-port fluvio-maritime d’Arles durant l’Antiquité tardive, traduit bien le fait que les berges des chenaux fluviaux ont constitué des points d’implantation privilégiés des habitats, comme dans le cas du port de Narbonne-Mandirac. Par comparaison, les dynamiques territoriales sont différentes à Baelo, où l’on assiste à une descente de l’habitat, de l’oppidum perché de La Silla del Papa conditionné par des impératifs de défense, en direction de la baie de Bolonia. Au total, une grande diversité, mais aussi une très grande richesse. Ces actes ont le mérite de donner de très nombreuses informations sur des enquêtes en cours.

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « L. MERCURI, R. GONZALEZ VILLAESCUSA, F. BERTONCELLO (dirs.), Implantations humaines en milieu littoral Méditerranéen : facteurs d’installation et processus d’appropriation de l’espace (Préhistoire, Antiquité, Moyen Âge) », Méditerranée [Online], 123 | 2014, Online since 25 March 2016, connection on 23 April 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7527

Top of page

About the author

Christophe Morhange

Aix Marseille‑Université, UMR 6635 CEREGE

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page