Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

R. PEYROUS, Retour d’Ulysse de Troie vers Ithaque

(2011), Publibook, 354 p., IDDN.FR.010.0116718.000.R.P.2011.030.315000
Christophe Morhange
p. 151
Bibliographical reference

R. PEYROUS, (2011), Retour d’Ulysse de Troie vers Ithaque, Publibook, 354 p., IDDN.FR.010.0116718.000.R.P.2011.030.315000

Full text

1Dans le sillage D’Ulysse, BÉRARD (1933), SEVERIN (1989), CUISENIER (2003) et de beaucoup d’autres, René Peyrous tente de préciser la géographie de ce parcours maritime mythique. Le voyage d’Ulysse présente, en effet, une particularité essentielle qui va le distinguer des autres périples : L’Odyssée ne relate pas une exploration mais un voyage de retour. Comme il le reconnaît très honnêtement, l’auteur se heurte à deux écueils méthodologiques majeurs. Il n’est ni helléniste, ni marin… R. Peyrous a donc étudié les traductions, les textes modernes, les cartes marines et de nombreux autres documents en s’intéressant plus particulièrement à la seconde partie du parcours d’Ulysse depuis le Cap Malée, qui sépare la mer Ionienne de la mer Égée, jusqu’à Ithaque. Escale après escale, port après port, l’auteur tente de décortiquer, de manière pragmatique, les différentes possibilités de cabotage et de halte, le cap Malée étant considéré comme le dernier point connu de l’itinéraire d’Ulysse. Mais, comme l’on déjà fait remarquer de nombreux auteurs avant Peyrous, plusieurs localisations sont possibles à chaque escale du voyage supposé d’Ulysse.

2Si ce volumineux essai s’apparente un peu à une quête néo-positiviste, parfois un peu naïve, de tentative de reconstitution géographique des voyages d’Ulysse, il n’en reste pas moins qu’il s’agit d’une belle déclaration d’amour à la mer Méditerranée et que les géographes, les historiens et les voyageurs pourront lire avec délice ce guide qui pourra les accompagner le long des rivages odysséens. En conclusion, on indiquera que les voyages d’Ulysse sont probablement moins à interpréter comme un parcours géographique réel, où chaque aventure serait topographiquement vérifiable, que comme une sorte de périple imaginaire, à mi-chemin entre onirisme et métaphore, la Méditerranée étant transformée en un véritable labyrinthe.

Top of page

Bibliography

BÉRARD V., (1933), Dans le sillage d’Ulysse, album odysséen, Armand Colin. 165 héliogravures.

CUISENIER J., (2003), Le Périple d’Ulysse, Fayard, 450 p.

SEVERIN T., (1989), Le voyage d’Ulysse Sur les traces de l’Odyssée, Albin Michel, 252 p.

THIBAULT F., (2010), Le parcours d’Ulysse, in http://www.weblettres.net

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « R. PEYROUS, Retour d’Ulysse de Troie vers Ithaque », Méditerranée [Online], 123 | 2014, Online since 25 March 2016, connection on 25 March 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7533

Top of page

About the author

Christophe Morhange

Aix Marseille‑Université, UMR 6635 CEREGE

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page