Skip to navigation – Site map
Les mobilités entrepreneuriales transméditerranéennes au regard de l'histoire

L’entrepreneuriat issu de l’immigration libanaise à Marseille au xxe siècle : l’exemple d’Édouard Saman

Entrepreneurship resulting from Lebanese immigration in Marseille in the twentieth century: the example of Edouard Saman
Liliane Rada Nasser
p. 37-41

Abstracts

Through in history, Saman Edward, born in Beirut in 1912, is a cross‑border individual (MAALOUF, 1998). He grew up between Smyrna and Beirut and studied in Genoa. He chose Marseille, a crossroads between the Levant and Africa, as an ideal place to develop his economic activities. He created, in 1937, a dried fruit trading company that he developed thanks to his network in the French, Mediterranean and French West African area. Proving highly adaptable, Saman SA quickly became an internationally recognized company. The personal and professional story of Edward Saman is exceptional in many ways, but it illustrates perfectly the successful career of some Lebanese company managers in Marseille. The Antouns in the hospitality business, the Maouads in the health sector or the Saades in the maritime sector have also marked Marseille’s economic history...

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2019.
Read it

Outline

1 - Édouard Saman, un être frontalier
1.1 - Des racines méditerranéennes
1.2 - Un notable, un humaniste
2 - De la mobilité spatiale à la mobilité entrepreneuriale
2.1 - 1937-1958. Du négoce méditerranéen à l’ouverture sur l’Afrique
2.2 - 1958-1977. Décolonisation de l’Afrique et réorientation de l’entreprise
2.3 - 1977-1993. Croissance externe et fin de l’entreprise familiale
2.4 - Édouard Saman, cas particulier et modèle d’entrepreneur

First lines

L’une des caractéristiques des immigrés libanais à Marseille est d’être principalement actifs dans le secteur tertiaire. Par ailleurs, un certain nombre d’individus issus de cette immigration se sont inscrits dans le milieu d’affaire marseillais aux xixe et xxe siècles. Ils ont investi les domaines liés aux activités portuaires de la ville en tant que lieu de passage et de redistribution des marchandises mais aussi des hommes. Ils ont créé des entreprises-phares dans le secteur maritime, l’hôtellerie ou le négoce. Quelques noms tels Antoun, Saman, Maouad, Saadé, Daher se succèdent depuis le début du xxe siècle jusqu’à nos jours dans l’histoire économique de la ville. Ces entrepreneurs ont commencé leur activité en utilisant un savoir-faire préalablement acquis, en s’appuyant sur des réseaux ethniques et en mettant à profit leur relation avec leur région d’origine. D’une manière ou d’une autre, ils ont conservé et renforcé la dimension familiale de l’entreprise. L’histoire d’Édouard ...

Top of page

References

Electronic reference

Liliane Rada Nasser, « L’entrepreneuriat issu de l’immigration libanaise à Marseille au xxe siècle : l’exemple d’Édouard Saman », Méditerranée [Online], 124 | 2015, Online since 15 June 2017, connection on 28 March 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7667 ; DOI : 10.4000/mediterranee.7667

Top of page

About the author

Liliane Rada Nasser

Historienne, chercheur associé TELEMME, lnasser@dbmail.com

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page