Skip to navigation – Site map
Analyses spatiales et socio-économiques contemporaines

L’expérience technopolitaine en Algérie

Enjeux et perspectives de la diaspora pour l’attractivité territoriale
The technopolitan experience in Algeria: challenges and prospects of the diaspora for territorial attractiveness
Linda Gardelle, Josselin Droff and Aziz Nafa
p. 45-53

Abstracts

In the light of recent technopolitan initiatives in North Africa, this article discusses the issues regarding the Algerian technopolitan experience. The existing literature shows that the metropolitan process is less advanced in Algeria than in other Mediterranean countries. However, the ambitious public policy of “Pole d’excellence” suggests that the country will soon fill this gap. The technopolitan policy in North Africa is presented, and its implementation on the site of Sidi Abdellah illustrates the Algerian government ambitions. Then the main issues of such a policy for the Algerian diaspora are discussed. More particularly, the potential career opportunities for highly skilled expatriates are studied. The diaspora might play a role in two ways: first, positive consequences linked to the return of expatriate executives to their home country and second, the networks of expatriates that could find some geographical identification with technopoles in a globalized knowledge economy.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2019.
Read it

Outline

1 - Positionnement de l’Algérie dans la démarche technopolitaine en Afrique du Nord
2 - Genèse et développement du cyberparc de Sidi-Abdellah
3 - La diaspora algérienne
Conclusion

First lines

Du fait de la « décennie noire » qui a marqué l’Algérie des années 1990, pendant laquelle le terrorisme a freiné, voire anéanti tout développement économique, et du fait d’une certaine lourdeur administrative héritée de l’économie planifiée, l’exploitation des hydrocarbures a représenté depuis près de cinquante ans la branche principale de l’économie algérienne, les autres secteurs demeurant très marginaux et fragiles. La rente de situation qui en a découlé, au-delà des entrées de devises générées, impose une trajectoire économique spécialisée et bloque la diversification de l’économie algérienne. Aussi, depuis les années 2000, le gouvernement algérien exprime sa détermination à diversifier le secteur industriel, en s’appuyant notamment sur les PME.

Afin de favoriser l’émergence de ces PME, l’idée de développer des technopôles a fait son chemin, encouragée par les exemples marocains et tunisiens. L’économie de la connaissance est fondée sur l’idée que la croissance est stimulée par l...

Top of page

References

Electronic reference

Linda Gardelle, Josselin Droff and Aziz Nafa, « L’expérience technopolitaine en Algérie », Méditerranée [Online], 124 | 2015, Online since 15 June 2017, connection on 17 August 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7690 ; DOI : 10.4000/mediterranee.7690

Top of page

About the authors

Linda Gardelle

ENSTA Bretagne (École nationale supérieure de techniques avancées), linda.gardelle@ensta-bretagne.fr

Josselin Droff

ENSTA Bretagne (École nationale supérieure de techniques avancées), Université de Bretagne occidentale, Brest, josselin.droff@ensta-bretagne.fr

Aziz Nafa

CREAD (Centre de recherche en économie appliquée pour le développement), Alger, nafa.aziz@cread.edu.dz

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page