Skip to navigation – Site map
Analyses spatiales et socio-économiques contemporaines

Mobilités en action

Vivre la délocalisation dans les réseaux du made in Italy entre Italie, Roumanie et Tunisie
Delocalisation in « made in Italy » networks between Italy, Romania and Tunisia
Alessandra Scroccaro and Angela Alaimo
p. 85-92

Abstracts

For several decades, we have identified a reorganization of the production of the so-called «Made in Italy» (especially in textile-garment and footwear sectors) between north and south shore of the Mediterranean Sea. There are some transmediterranean production networks arising amongst Italy, Romania and Tunisia. Many economic and geographical studies aim to understand the economic and territorial dimensions of these production networks. However, these analyses «overlook» the men and women who create these networks and who are the main players in the ongoing delocalization. This paper aims to understand, through the study of life trajectories, the spatial dynamics that structure the relations between the actors of the delocalized production, which create in turn multi-sited territories.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2019.
Read it

Outline

1 - Les acteurs, ces oubliés de la délocalisation
1.1 - Les entrepreneurs : une mosaïque de professionnels
1.2 - Les techniciens : relations interculturelles de travail
1.3 - Les salariés de la délocalisation
2 - Territoires multi-situés et stratégies différentes pour vivre la délocalisation
2.1 - Vies d’expatriés, fragmentées au rythme de la production en réseau
2.2 - Vies délocalisées entre territoires multi-situés 
Conclusion

First lines

Depuis quelques décennies, on assiste à la réorganisation de la production du made in Italy (notamment les secteurs du textile-habillement et de la chaussure) entre la rive nord et la rive sud de la Méditerranée. Cette production est délocalisée et fragmentée par un ensemble de réseaux productifs hiérarchisés à l’échelle mondiale. Dans le cas de la production textile et de la chaussure italienne, l’Italie, la Roumanie et la Tunisie sont trois pays qui enregistrent de nombreux échanges de capitaux, de marchandises, de savoir-faire et de personnes. De nombreuses études visent à comprendre la dimension économique et territoriale de ces réseaux de production. Cependant, elles « oublient » les hommes et les femmes qui créent ces réseaux. La dimension sociale de ce phénomène a été trop souvent négligée, comme le soulignent les auteurs du relational turn en géographie économique (BOGGS, RANTISI, 2003 ; BATHELT, GLÜCKLER, 2003).

Cet article naît de l’exigence de raconter les réseaux de la p...

Top of page

References

Electronic reference

Alessandra Scroccaro and Angela Alaimo, « Mobilités en action », Méditerranée [Online], 124 | 2015, Online since 15 June 2017, connection on 26 May 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7737 ; DOI : 10.4000/mediterranee.7737

Top of page

About the authors

Alessandra Scroccaro

Docteur en géographie, universités de Montpellier 3 et de Padoue, alessandra.scroccaro@gmail.com

Angela Alaimo

Docteur en géographie, université de Trente, ang.alaimo@gmail.com

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page