Navigation – Plan du site

Numéro spécial, Le Liban – une géographie des contrastes, à paraître en 2018

Special issue, Lebanon – geography of contrasts, to be published in 2018

Version française

Le Liban est un paysage, un déploiement de paysages dans le labyrinthe de montagnes traversées d'est en ouest de vallées souvent étroites et profondes et s'ouvrant, au fur et à mesure qu'elles s'en approchent, tirées par leurs cours d'eau, sur l'espace et l'éclat de la mer (Salah Steité).

Ce pays, au carrefour de la Méditerranée et de l'Orient arabe concrétise une longue histoire naturelle de la construction des paysages levantins jusqu'à leurs façonnements par l’Homme depuis l’Holocène jusqu'à XXIe siècle. Ce pays, de par sa position stratégique au cœur de la situation géopolitique complexe du Proche et Moyen-Orient, cristallise une géographie de contrastes, non seulement au-delà de ses frontières avec les pays de la région mais aussi au sein de son territoire modeste....contraste entre le nord de la Vallée de la Béqaa, sub-aride, et le mont Liban, largement arrosé et enneigé ; contraste entre les grandes cultures de la Béqaa et l'agriculture limitée le long du cordon littoral ; contraste enfin entre l'espace rural et de villégiature de la montagne et la pression urbaine de la capitale tentaculaire. La mosaïque des paysages et celle des villes relancent de nouveaux défis actuels liés aux problèmes environnementaux, la gestion des ressources et les politiques d'aménagement...

Ce numéro spécial Liban propose quatre thématiques principales couvrant diverses disciplines géographiques : I - l’histoire complexe du relief libanais ; II - l’empreinte de l’homme sur le paysage ; III - la transformation des territoires urbains ; IV - la configuration spatiale du territoire national. Dans chaque thématique, plusieurs sujets de recherche sont proposés avec leurs mots-clés respectifs. Les articles soumis au comité de lecture dans le cadre de ce numéro spécial devront présenter une analyse approfondie sur l’un des sujets proposés dans l’une des quatre thématiques suivantes :

I - l'histoire complexe du relief libanais et la gestion de ses ressources

  • Le littoral, ses aspects géomorphologiques et ses enjeux historiques
    Érosion du littoral, ports antiques des villes côtières, et/ou puits artésiens.

  • La montagne libanaise
    Karst hérité, paysages karstiques de surface et/ou creusement des vallées karstiques.

  • La plaine intérieure de la Béqaa
    Évolution de l’occupation agricole et/ou les enjeux de la gestion de l'eau.

II - L'empreinte de l'homme sur le paysage

  • Enjeux de la patrimonialisation
    Tourisme culturel, perception des paysages, patrimoine religieux et/ou protection des espaces naturels.

  • Approches diachroniques des paysages
    Changements rapides de l’occupation du sol et/ou anthropisation.

III - La transformation des territoires urbains et de leurs marges

  • La métropole beyrouthine et ses enjeux environnementaux
    L’expansion urbaine, les transports, la pollution atmosphérique, les déchets, les marges de la capitale, la gentrification, les inégalités territoriales et/ou la gestion de l’espace.

  • Les zones urbaines marginales du territoire libanais
    Villes frontalières et excentrées et/ou les enjeux et inégalités socio-économiques.

IV - La configuration spatiale du territoire national

  • La frontière libanaise et ses enjeux géopolitiques

  • La connexion inter-territoriale au Liban

Les contributions d’auteurs peuvent être issues de disciplines scientifiques diverses : géographie environnementale, géomorphologie, géoarchéologie, sciences politiques, aménagement urbain et rural. De l’étude localisée aux travaux couvrant l’ensemble du territoire, toutes les échelles d’analyse sont acceptées. Une attention particulière sera accordée à la production cartographique.

La publication du volume est attendue pour 2018. La publication sera en version électronique, gratuite et en couleurs. Les langues admises sont l’anglais et le français.

Un résumé de la proposition (250 mots et mots-clés) sera transmis avant 31 mars 2017. Après sélection des résumés, Les contributions acceptées et complétées devront être transmises au plus tard le 31 juillet 2017 pour relecture suivant les conditions de publication dans la revue Méditerranée. Merci de consulter avec attention les recommandations aux auteurs via ce lien :

https://mediterranee.revues.org/584

Renseignements à fournir (en français ET en anglais)

Titre de la proposition :
Auteur(s) (si plusieurs auteurs, souligner l'auteur correspondant) :
Adresse du correspondant :
Résumé et abstract (250 mots maximum) :
Mot-clés et keywords (5 maximum) :

Le comité éditorial est composé de :

Pour plus d'informations, veuillez contacter:

English version

Lebanon is a landscape, a mosaic of landscapes in the labyrinth of mountains, traversed from east to west by narrow and deep valleys, by rivers that connect the land to the sea (Salah Steité).

Lebanon, located at the crossroads of the Mediterranean and the Orient, is a landscape shaped by natural forces and human activity from the Pleistocene to the 21st century. In the complex geopolitical situation of the Middle East Lebanon is made of geographical contrasts. These contrasts are expressed not only by its borders with the countries of the region but also within its modest territory: 1) different landscapes between the sub-arid Beqaa Valley, and the widely watered Mount-Lebanon, 2) different environments between the large crops of the Beqaa Valley and the limited agricultural land along the shoreline, and 3) distinctive patterns between the countryside in the mountainous areas and the urban areas of the sprawling capital. The mosaic of natural landscapes and urban areas call for new challenges related to environmental problems, resource management and development policies...

This special issue proposes four research areas covering several disciplines in geographical sciences: I- The natural history of Lebanon; II- The impact of human activities on the landscape ; III- The evolution of urban areas and their margins ; IV- The spatial configuration of the national territory. Each research area comprises two to three specific themes with their respective keywords. Submitted manuscript in this special issue will develop one of the proposed themes within the four research areas:

I - The natural history of Lebanon and management of the natural resources

  • The geomorphological and historical aspects of the coastline
    Coastal erosion, ancient port cities, or artesian wells and water exploitation.

  • Mount Lebanon
    Inherited karst, surface karst landscapes or evolution of valleys.

  • The Inner Bekaa Plain
    Agricultural land use or water management in a semi-arid environment.

II - The impact of human activities on landscapes

  • Cultural and natural heritage
    Cultural tourism, the perception of landscapes, religious sites or protection of natural areas.

  • Diachronic approaches of landscapes
    Neolithic revolution in Lebanon or historic evolution of land use.

III - The evolution of urban areas and their margins

  • Beirut city and its environmental challenges
    Urban expansion, public and private transport, air pollution, waste management, margin areas, gentrification and territorial disparity or space management.

  • Marginal areas of the Lebanese territory
    Eccentric areas, border cities, socio-economic disparities.

IV - The spatial configuration of the national territory

  • The Lebanese border and its geopolitical stakes

  • Inter-territorial connection in Lebanon

Authors from different scientific disciplines (e.g. geoenvironment, geomorphology, geoarchaeology, geopolitics, urban and rural planning) are invited to contribute to this special issue. All scales of analysis are accepted (local and global). Particular attention will be given to maps. The publication of the volume is expected for 2018. The publication will be in electronic version, free of charge and in color.

Languages allowed are English and French. A summary of the proposal (250 words and keywords) will be sent before 31 March 2017. Accepted contributions must be submitted by 31 July 2017 at the latest for proofreading according to the conditions of publication in the Journal Méditerranée. Please read carefully the recommendations to authors through this link:

https://mediterranee.revues.org/584

Information for the summary of the proposal (Submission before 31 March 2017)

Title:
Authors(s):
Address of the first author:
Abstrat (250 words maximum):
keywords (5 maximum):

Members of the editorial comity for this special issue are:

For more information, please contact:
Carole Nehmé, UMR IDEES 6266 - University of Rouen (carole.nehme@univ-rouen.fr)