Navigation – Plan du site
In memoriam

[III] Hommage à Maurice Jorda (1938-2015)

Jean Nicod
p. 4

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

En souvenir de Maurice JORDA

Aperçu du texte

En souvenir de Maurice JORDA

Mes souvenirs de Maurice Jorda remontent à l’époque 1968-1990 où nous étions à l’Institut de Géographie d’Aix-en-Provence collègues et amis. C’était un géomorphologue passionné de recherche en montagne. Nommé en 1967 comme assistant en Géographie à la Faculté des Lettres d’Aix et chargé d’un groupe de TP, il se mit immédiatement au travail, pour entraîner ses étudiants sur le terrain, en même temps qu’il parcourait les montagnes de Haute-Provence dans le cadre de ses recherches. Son terrain de thèse de géomorphologie était riche par ses paysages, ses phénomènes et ses problèmes mais difficile par les conditions d’accès en haute montagne. C’est un milieu d’une dynamique extraordinaire, passée et présente, illustrée dès le départ de ses travaux par l’éboulement de Prads, en 1968 dans la haute vallée de la Bléone : une aubaine pour le futur spécialiste du détritisme sud-alpin ! Nous nous rencontrions souvent, avec Pierre Gabert, son directeur de thèse et bie...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean Nicod, « [III] Hommage à Maurice Jorda (1938-2015) », Méditerranée [En ligne], 125 | 2015, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/7922

Haut de page

Auteur

Jean Nicod

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page