Navigation – Plan du site
Fonctionnement hydrosédimentaire et impacts anthropiques

Effets des aménagements sur les dynamiques morphosédimentaires de l’île barrière de la lagune Nador (Nord‑Est du Maroc, région de l’Oriental)

Impacts of man-made structures on sediment fluxes and water circulation around the barrier island of the Nador lagoon (north-east of Morocco, Oriental region)
Amal Boyauzan et Zoulikha Irzi
p. 85-94

Résumés

L’île barrière de Nador et ses passes constituent des éléments essentiels de l’écosystème lagunaire, classé site Ramsar depuis 2005. Son fonctionnement hydrosédimentaire naturel connaît un déséquilibre notable induit par les aménagements mis en place récemment.
Cet article est basé sur une étude de l’évolution morphologique de l’île barrière de 1958 à 2014 réalisée grâce à l’analyse couplée de photos aériennes et d’observations de terrain.
Les résultats obtenus ont permis de mettre en évidence les principaux facteurs de contrôle naturels de l’évolution du trait de côte et les effets des aménagements sur ce littoral naturellement vulnérable. Des modifications du sens de transit sédimentaire sont observées au niveau de corps sédimentaires érodés ou d’autres nouvellement construits. L’édification des jetées des passes A et B engendrent des modifications du régime hydrologique le long du littoral de l’île barrière : Au nord-ouest de la passe B, le littoral est en progradation (régime dissipatif modéré), alors qu’il est en cours d’érosion au sud-est de la passe A (régime réflectif modéré).

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

I - Méthodologie
2 - Présentation de la zone d’étude
2.1 - Contexte géodynamique et genèse de la lagune de Nador
2.2 - Régime climatique, hydrodynamique et hydrologique
2.3 - Description morphologique de la zone d’étude
3 - Résultats et interprétation
3.1 - Effets des aménagements des passes A et B sur l’évolution morphologique récente de l’île barrière
3.1.1 - Évolution morpho-sédimentaire de la passe A
3.1.2 - Évolution morpho-sédimentaire de la passe B
3.2 - Interprétation des effets des aménagements des jetées des passes A et B sur l’évolution morpho‑sédimentaire de l’île barrière de Nador
Conclusion

Aperçu du texte

Les écosystèmes lagunaires constituent des zones humides du domaine littoral et hébergent très souvent une riche biodiversité (DURAND et al., 1994 ; HAMMADA et al., 2004). Cependant, ces espaces sont souvent exposés aux effets des multiples processus hydrodynamiques naturels tels que les houles, les marées, les vagues de tempête, les marées exceptionnelles, les phénomènes tectoniques, les perturbations climatiques, etc. L’interférence des effets de ces processus génère parfois d’importantes modifications morphologiques de ces environnements et impacte fortement leur morphologie et leur contenu biologique. De plus, ces milieux littoraux connaissent une anthropisation croissante tandis que leurs ressources naturelles sont de plus en plus exploitées, à cause de la forte productivité biologique qui les caractérise (algues, malacofaune, ressources halieutiques, microfaunes, oiseaux, etc.).

Les passes jouent un rôle capital dans l’évolution des îles barrières et dans le maintien de l’équil...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Amal Boyauzan et Zoulikha Irzi, « Effets des aménagements sur les dynamiques morphosédimentaires de l’île barrière de la lagune Nador (Nord‑Est du Maroc, région de l’Oriental) », Méditerranée [En ligne], 125 | 2015, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 27 avril 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/8030 ; DOI : 10.4000/mediterranee.8030

Haut de page

Auteurs

Amal Boyauzan

Université Mohammed Premier, Faculté des Sciences, département de géologie, Laboratoire des géosciences appliquées, boulevard Mohammed VI, B.P. 717, Oujda, Maroc, amal_boyauzan@yahoo.fr

Zoulikha Irzi

Université Mohammed Premier, Faculté des Sciences, département de géologie, Laboratoire des géosciences appliquées, boulevard Mohammed VI, B.P. 717, Oujda, Maroc, irzizou@yahoo.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page