Skip to navigation – Site map
Dynamiques spatiales contemporaines et enjeux de gestion

Évolution de l’occupation du sol dans les zones humides littorales du Bassin méditerranéen de 1975 à 2005

Trends in land cover change in coastal wetlands around the Mediterranean Basin: Survey findings from 1975 to 2005
Coralie Beltrame, Christian Perennou and Anis Guelmami
p. 97-111

Abstracts

Overall, Mediterranean wetlands are very important ecosystems for biodiversity. Approximately half their area was lost during the 20th century. The Mediterranean coast is also under heavy pressure due to urbanization, tourism and development of industrial and transport infrastructures. The Mediterranean coastal wetlands thus represent a convergence point of ecological, human and economic issues. Changes in land cover between 1975 and 2005 were characterized in 214 of them. The area of natural wetland habitats decreased by 10 % in 30 years, i.e. a loss of 1329 km². At the same time, artificial wetland habitats increased by 105 %, i.e. a gain of 854 km². The main direct pressure on natural wetland habitats was agriculture, with 71 % of them converted into agricultural areas. Urbanization had less direct impact but largely affected agricultural areas, which in turn were displaced onto natural habitats.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in January 2019.
Read it

Outline

1 - Cartographie de l’évolution de l’occupation du sol des zones humides littorales du Bassin méditerranéen
1.1 - Méthodologie : utilisation d’un outil de télédétection adapté aux zones humides méditerranéennes
1.2 - Cartographie de l’occupation du sol dans 214 zones humides littorales
2 - Une forte tendance à l’artificialisation des milieux humides littoraux entre 1975 et 2005
2.1 - Une diminution des habitats humides naturels d’au moins 10 % en 30 ans
2.2 - Des pertes d’habitats humides naturels probablement sous-estimées
2.3 - Une forte augmentation des habitats humides artificiels
2.4 - La superficie des autres habitats naturels également en nette régression 
3 - Une disparition des habitats humides naturels aux origines multiples
3.1 - L’agriculture, première cause directe de perte des habitats
3.2 - L’urbanisation, une cause directe moindre de perte d’habitats naturels
3.3 - Le recul du trait de côte, conséquence de l’érosion côtière et de la hausse du niveau marin
Conclusions

First lines

Les zones humides littorales sont des milieux complexes, composés d’une grande diversité d’habitats naturels et artificiels. Qu’elles soient littorales ou non, les zones humides sont d’une importance capitale pour la biodiversité méditerranéenne (CEPF, 2010 ; OZHM, 2012a et b ; VAN den BROECKA et al., 2015). Elles fournissent aussi de nombreux services écosystémiques. Par exemple, elles jouent un rôle capital dans le cycle hydrologique (stockage de l’eau, recharge des nappes phréatiques, évaporation, fixation des polluants grâce à leur potentiel d’autoépuration) et le cycle du carbone, chaque type de zones humides pouvant avoir un rôle contrasté (BULLOCK et ACREMAN, 2003 ; KAYRANLI et al., 2010). Elles jouent aussi un rôle important dans l’épuration de l’eau et le cycle de nutriments tels que l’azote ou le phosphore (VERHOEVEN et al., 2006). Enfin, elles sont encore très largement perçues comme des espaces malsains, notamment à cause de la présence de moustiques vecteurs de maladies...

Top of page

References

Electronic reference

Coralie Beltrame, Christian Perennou and Anis Guelmami, « Évolution de l’occupation du sol dans les zones humides littorales du Bassin méditerranéen de 1975 à 2005 », Méditerranée [Online], 125 | 2015, Online since 01 November 2017, connection on 27 April 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/8046 ; DOI : 10.4000/mediterranee.8046

Top of page

About the authors

Coralie Beltrame

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, beltrame@tourduvalat.org

Christian Perennou

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, perennou@tourduvalat.org

Anis Guelmami

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, guelmami@tourduvalat.org

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page