Navigation – Plan du site
Dynamiques spatiales contemporaines et enjeux de gestion

Évolution de l’occupation du sol dans les zones humides littorales du Bassin méditerranéen de 1975 à 2005

Trends in land cover change in coastal wetlands around the Mediterranean Basin: Survey findings from 1975 to 2005
Coralie Beltrame, Christian Perennou et Anis Guelmami
p. 97-111

Résumés

Les zones humides méditerranéennes dans leur ensemble, écosystèmes de haute valeur pour la biodiversité, ont perdu environ 50 % de leur superficie au cours du xxe siècle. Par ailleurs, le littoral méditerranéen est soumis à de fortes pressions dues à l’urbanisation, au tourisme mais aussi au développement d’infrastructures industrielles et de transport. Il y a donc dans les zones humides littorales méditerranéennes une convergence d’enjeux écologiques, sociaux et économiques. L’évolution de l’occupation du sol a été caractérisée dans 214 d’entre elles entre 1975 et 2005. En leur sein, la superficie des habitats humides naturels a diminué de 10 % en 30 ans, soit une perte de 1329 km². À l’inverse, les habitats humides d’origine anthropique ont augmenté de 105 %, c’est‑à‑dire un gain de 854 km². Pendant cette période, la principale pression directe sur les habitats humides naturels a été l’agriculture puisque 71 % des habitats humides perdus l’ont été au profit des milieux agricoles. L’urbanisation a eu un impact direct moindre mais elle a entrainé la conversion des terres agricoles périurbaines, qui se sont reportées vers les habitats naturels périphériques.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

1 - Cartographie de l’évolution de l’occupation du sol des zones humides littorales du Bassin méditerranéen
1.1 - Méthodologie : utilisation d’un outil de télédétection adapté aux zones humides méditerranéennes
1.2 - Cartographie de l’occupation du sol dans 214 zones humides littorales
2 - Une forte tendance à l’artificialisation des milieux humides littoraux entre 1975 et 2005
2.1 - Une diminution des habitats humides naturels d’au moins 10 % en 30 ans
2.2 - Des pertes d’habitats humides naturels probablement sous-estimées
2.3 - Une forte augmentation des habitats humides artificiels
2.4 - La superficie des autres habitats naturels également en nette régression 
3 - Une disparition des habitats humides naturels aux origines multiples
3.1 - L’agriculture, première cause directe de perte des habitats
3.2 - L’urbanisation, une cause directe moindre de perte d’habitats naturels
3.3 - Le recul du trait de côte, conséquence de l’érosion côtière et de la hausse du niveau marin
Conclusions

Aperçu du texte

Les zones humides littorales sont des milieux complexes, composés d’une grande diversité d’habitats naturels et artificiels. Qu’elles soient littorales ou non, les zones humides sont d’une importance capitale pour la biodiversité méditerranéenne (CEPF, 2010 ; OZHM, 2012a et b ; VAN den BROECKA et al., 2015). Elles fournissent aussi de nombreux services écosystémiques. Par exemple, elles jouent un rôle capital dans le cycle hydrologique (stockage de l’eau, recharge des nappes phréatiques, évaporation, fixation des polluants grâce à leur potentiel d’autoépuration) et le cycle du carbone, chaque type de zones humides pouvant avoir un rôle contrasté (BULLOCK et ACREMAN, 2003 ; KAYRANLI et al., 2010). Elles jouent aussi un rôle important dans l’épuration de l’eau et le cycle de nutriments tels que l’azote ou le phosphore (VERHOEVEN et al., 2006). Enfin, elles sont encore très largement perçues comme des espaces malsains, notamment à cause de la présence de moustiques vecteurs de maladies...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Coralie Beltrame, Christian Perennou et Anis Guelmami, « Évolution de l’occupation du sol dans les zones humides littorales du Bassin méditerranéen de 1975 à 2005 », Méditerranée [En ligne], 125 | 2015, mis en ligne le 01 novembre 2017, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/8046 ; DOI : 10.4000/mediterranee.8046

Haut de page

Auteurs

Coralie Beltrame

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, beltrame@tourduvalat.org

Christian Perennou

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, perennou@tourduvalat.org

Anis Guelmami

Chef de projet, Département « Suivi-évaluation et politiques zones humides », La Tour du Valat, Le Sambuc, 13200 Arles, guelmami@tourduvalat.org

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page