Navigation – Plan du site

Présentation

La revue Méditerranée, fondée en 1960, participe au renouvellement des problématiques et des approches géographiques sur les grandes questions des sociétés humaines et de leur milieu. Elle est dédiée à l'ensemble des pays circum-méditerranéens. Elle est également une revue régionale qui publie régulièrement des mises au point sur la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Ouverte aux contributions internationales, elle rassemble des articles en français et en anglais.
Dans le cadre de l'accord de diffusion commerciale entre le CLEO et Cairn, les derniers numéros de la revue sont accessibles via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Consulter les numéros en accès restreint.

Dernier numéro en ligne
124 | 2015
Mobilité des activités et recomposition des territoires en Méditerranée

Changing spaces of economic activities in the Mediterranean basin

En étudiant la mobilité des activités, ce numéro de la revue Méditerranée s’inscrit dans une réflexion sur l’une des transformations majeures de ces trente dernières années : l’essor considérable de l’internationalisation des entreprises, sous l’effet de la libéralisation des mouvements de capitaux et de l’ouverture des marchés. Ayant favorisé un redéploiement significatif de la géographie des activités, cette dynamique s’incarne, selon le lieu, dans les phénomènes de délocalisations facteurs de crise territoriale – ou dans l’émergence de nouveaux territoires, porteurs de croissance et d’attractivité. Nous abordons la mobilité des activités comme un processus multiforme, en privilégiant trois entrées principales : la mobilité des capitaux et les flux d’investissement ; la mobilité des opérateurs économiques (commerçants, cadres et chefs d’entreprises) ; la mobilité des modèles de développement (complexes touristiques, zones franches, technopôles ou pôles de compétitivité…). Ces transformations sont notables en Méditerranée qui, depuis le processus de Barcelone, se trouve au cœur d’un projet de zone de libre‑échange, elles sont aussi marquées par les soubresauts de la crise actuelle et du « printemps arabe ». Mais au-delà du contexte, ne font-elles pas partie des dynamiques de plus longue durée en Méditerranée ? Ce numéro de la revue Méditerranée se saisit de la question au travers d’un panel pluridisciplinaire de contributions.