Skip to navigation – Site map
Comptes rendus

H. Slim, P. Trousset, R. Paskoff et A. Oueslati, et al., Le littoral de la Tunisie, étude géoarchéologique et historique

2004, CNRS éditions, Paris, 308 p.
Christophe Morhange
p. 134
Bibliographical reference

H. Slim, p. Trousset, R. Paskoff et A. Oueslati, et al., (2004), Le littoral de la Tunisie, étude géoarchéologique et historique, Études d’Antiquités africaines, CNRS éditions, Paris, 308 p.

Index terms

Geographical index :

Tunisie
Top of page

Full text

1Cette synthèse géoarchéologique des sites explorés le long du littoral de Tunisie est extrêmement riche et bien documentée. Cette publication constitue en effet l’aboutissement d’un programme pluridisciplinaire de prospections extensives. L’objectif poursuivi était double : du point de vue des géomorphologues, il s’agissait de mettre en évidence les transformations de l’environnement littoral depuis l’Antiquité. Du point de vue des archéologues, il fallait reconnaître et étudier les vestiges d’installations antiques liées à la mer. C’était la première fois qu’une aussi longue section de l’espace côtier méditerranéen faisait l’objet d’une étude croisée des deux disciplines. La première partie présente une synthèse des trois régions étudiées (golfe de Gabès, littoral du Sahel et du cap Bon, golfe de Tunis et côte nord). Dans le cadre d’un catalogue, 210 sites côtiers sont ensuite repertoriés et finement étudiés. 187 figures, dont de très belles photographies de vestiges démantelés par l’érosion, illustrent cet ouvrage. Un grand nombre des sites étaient inédits ou n’avaient été décrits que très sommairement. Les résultats de cette recherche conjointe sur l’évolution de l’environnement et les vestiges archéologiques du littoral tunisien sont exceptionnels. De plus, cet inventaire des sites explorés est un outil unique pour les côtes de Méditerranée et autorise à formuler des vues prospectives utiles à la gestion raisonnée des côtes. Un programme cohérent de sauvegarde et de mise en valeur d’un patrimoine littoral menacé à la fois par la pression humaine et les agents météo-marins est désormais envisageable sur les 1300 kilomètres de la façade maritime de Tunisie. La lecture de cet ouvrage s’impose à tous les chercheurs s’intéressant aux littoraux méditerranéens.

Top of page

References

Electronic reference

Christophe Morhange, « H. Slim, P. Trousset, R. Paskoff et A. Oueslati, et al., Le littoral de la Tunisie, étude géoarchéologique et historique », Méditerranée [Online], 104 | 2005, Online since 27 January 2009, connection on 22 March 2017. URL : http://mediterranee.revues.org/1512

Top of page

About the author

Christophe Morhange

By this author

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page