Skip to navigation – Site map
Recompositions territoriales et dynamiques locales

L’enclavement, une contrainte nationale devenue une opportunité mondiale ?

Le cas du Haut Atlas central marocain
Confinement : a national constraint that has become a national global opportunity ?
The case of the High Atlas in central Morocco
David Goeury
p. 107-113

Abstracts

By using the example of Zaouiat Ahansal, we want to show the complex relationship between confinement and globalization. The marginalization by colonial administration due to a long resistance of this valley in the High Atlas, at the heart of the Kingdom of Morocco, was accompanied by its resonance around the world as ‘’a different area’’: a heterotopia. Thus, confinement would be an attractive feature for specific activities such as academic research in social sciences, outdoor sports and activities and socially responsible tourism. As a result, the population would have access to a specific form of globalization without there being any intermediation from the state. This particular relationship between western visitors and the inhabitants, excluded from national development, would lead to an alternative local and sustainable development project. However, this connection to globalization demonstrates an inequality, exposing new fault lines within the local society.

Top of page

Excerpt

Cairn

Full-text article available to subscribers or on a "pay per view" basis. It will be available on this URL in janvier 2015.
Read it

Outline

1 - L’enclavement, héritage géohistorique de la colonisation et figure du sous‑développement national
1.1 - L’héritage géohistorique de la colonisation
1.2 - L’enclave comme figure du sous‑développement national
2 - Un autre monde à observer
3 - L’irruption du tourisme d’aventure et du tourisme sportif
3.1 - Les néo-aventuriers occidentaux
3.2 - Taghia : une paroi de légende
4 - Le tourisme solidaire
5 - Quelle endogénéisation de la mondialisation ?
5.1 - Vers l’émergence d’un modèle de développement alternatif?
5.2 - Une nouvelle fragmentation du local
Conclusion

First lines

 « Le monde se divise en deux : ceux qui ont vu la Zawiyya et ceux qui ne l’ont pas vue, et ceux qui ont vécu dans la Zawiyya et ceux qui n’y ont jamais dormi… ». Ainsi parlait Bruno Étienne (1990) d’Agoudim, village principal de la commune de Zaouïat Ahansal, accroché au flanc nord du Haut Atlas central, au pied du Jbel Azourki : « Haut lieu de l’Atlas, où est passé un jour au l’autre tout universitaire qui a voulu dire quelque chose d’un peu profond sur le Maroc ». « Un lieu imaginaire, un lieu de nulle part » isolé du reste du pays par plusieurs heures de mauvaise piste, à l’écart du développement national, conservatoire de la grande pauvreté rurale et pourtant connu mondialement, attirant des étrangers de toutes nationalités que cela soit à la recherche de la société segmentaire sur les traces d’Ernest Gellner pour découvrir « l’Atlas secret » ou pour escalader la première « des parois de légende » à Taghia.

Zaouïat Ahansal, commune de 10 435 habitants en 2004, illustre pour nous...

Top of page

References

Electronic reference

David Goeury, « L’enclavement, une contrainte nationale devenue une opportunité mondiale ?  », Méditerranée [Online], 116 | 2011, Online since 30 décembre 2013, connection on 21 septembre 2014. URL : http://mediterranee.revues.org/5427

Top of page

About the author

David Goeury

Géographe, Paris IV, lycée Descartes, Rabat, david.goeury@laposte.net

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page